Mots clés

Pour la région bruxelloise

Si vous êtes une PME dont le siège d'exploitation se situe en région bruxelloise ou un indépendant habitant en région bruxelloise, vous pouvez déposer une demande de subsides à la formation auprès du Ministère de la région de Bruxelles-Capitale. Informations générales et formulaire à télécharger sur ce site.

Human, un voyage à travers les histoires humaines

Pendant plus de deux ans, Yann Arthus-Bertrand a parcourus 65 pays, et réalisé plus de 2000 interviews. Un voyage à travers les histoires humaines. Pas de commentaires, que des paroles brutes, pures. Son voyage, son projet, se nomme « Human ».

« Je ne suis qu’un Homme parmi 7 milliards d’autres. Depuis 40 ans, je photographie notre planète pour comprendre la Terre sur laquelle je vis. Alors que l’humanité progresse, j’ai le sentiment qu’on vit  dans un monde à deux vitesses. Plongé dans les inégalités, déchiré par les guerres, on n’arrive toujours pas à vivre ensemble.
Aujourd’hui, naïvement, comme un enfant pourrait le faire, j’ai envie de poser une question: Pourquoi ? Pourquoi de génération en génération reproduit-on les mêmes erreurs ?
La réponse, c’est dans l’Homme que je vais la chercher.
C’est dans les visages, les regards, les paroles que je vois, aujourd’hui, une façon forte de plonger dans l’âme des Hommes
. »

« Les yeux sont les miroirs de l’âme. Rien de plus fort que quelqu’un qui te regarde dans les yeux et qui t’ouvre son cœur. Chaque rencontre te fait avancer, chaque histoire est unique. »

« Avons-nous tous la même soif d’amour, de liberté, de reconnaissance. Dans un Monde tiraillé par la tradition et la modernité, nos besoins immuables sont-ils partout les mêmes ?
Qu’est-ce qu’un être humain aujourd’hui ? Quel est le sens de sa vie ?
Nos différences sont-elles si grandes ? Ne partage-t-on pas plus pas plus de valeur que l’on ne croit ? Pourquoi est-ce si difficile de se comprendre ? »
 
Categorie(s): Articles

Aidons les réfugiés à prospérer, pas juste à survivre

"Ne pas investir dans les réfugiés est une immense occasion manquée. Laissez-les à l'abandon et ils risquent l’exploitation et l'abus et laissez-les sans qualifications ni instruction, et vous retardez de plusieurs années le retour à la paix et à la prospérité dans leurs pays. Je crois que la façon dont nous traitons les exilés va façonner le futur de notre monde. Les victimes de la guerre peuvent détenir les clés d'une paix durable et ce sont les réfugiés qui peuvent faire cesser le cycle de la violence."
 
Découvrez cette conférénce TED, de Melissa Fleming, à la tête du pôle communication du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés !
 
Categorie(s): Articles

Alejandro Jodorosky, semeur de conscience

« Toute ma vie,  j’ai lutté pour trouver des méthodes, des outils, afin de  développer la conscience. » Ci-dessous, veuillez trouver une vidéo d'Alejandro Jodorosky, semeur de conscience
SOMOS SEMBRADORES DE CONCIENCIA

Somos sembradores de conciencia"No creo en la revolución política, creo en la re-evolución poética, somos sembradores de conciencia. Lo que das te lo das y lo que no das te lo quitas, no quiero nada para mí que no sea para los otros...”~ Alejandro JodoroskyAlexandro Jodorosky, desarrollador del concepto de Psicomagia, habla de las herramientas para revelar el propósito del hombre. Según él, la persona debe ser lo que es, y no lo que otros quieren que sean. Se requiere un cambio profundo de los mitos de la fundación de nuestra sociedad para elevar la conciencia del mundo.Si te gusta el post dale like a ProConsciencia#ProConsciencia #HombresProConsciencia

Posted by ProConsciencia on mardi 7 juillet 2015

« Il faut avoir le courage de se regarder soi-même, et de travailler sur soi-même. Il y a trois possibilités : l’illumination, la lecture et le travail ou trouver une personne qui a déjà fait le chemin et te guide. »

« Il faut se donner la liberté d’être ce qu’on est, et non pas être ce que les autres veulent que tu sois. »
 
« Quand on devient soi-même, on se coupe du Monde. »

« On n’arrive pas à être soi-même, on arrive à être nous-même, et on passe de la conception d’individu séparé à la conception d’humanité. Si je pense en tant qu’humanité c’est différent de si je pense en tant qu’individu

« On ne pas enseigner à l’inconscient  à parler en langage rationnel. Mais on peut enseigner au langage rationnel à parler le langage de l’inconscient ; pour qu’il comprenne. »
 
« Pour arriver au changement, il y a une dissolution de tous ce que nous savons, pour arriver à l’être véritable. On ne se vit pas sa dans vérité, on se vit comme un héraut, mais faux.  Dès la naissance, on nous met un costume, utile à certains moments, mais qui, parfois, devient une prison. »

« Comment sont créés les sociétés.. Il y a le rêve qui, après, devient chanson qui devient  mythes, et tout cela s’écrit et devient lois. La société est fondée sur des mythes. Et quand tu prends les mythes fondateurs et que tu les réinterprètes, la société se met à changer. »

Categorie(s): Articles

L'Inde, et les moeurs d'un autre âge...

Au moment où l’Inde est secoué de nouveau par un scandale concernant les mœurs d’un autre âge - le 30 juillet 2015, dans le district de Baghpat de l’État d’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde, un conseil tribal de village composé uniquement d’hommes et ne résultant pas d’élections a ordonné qu’une femme et sa sœur mineure soient violées et exhibées - il est temps de se souvenir que des auteurs Indiens sont parfaitement conscients des anachronismes de leurs pays, qu’ils combattent et dénoncent chaque jour. 

inde

A lire,

 


-     «  L’équilibre du Monde, » de Rohinton Mistry, 888 pages, éditions : Le livre de Poche, pour en savoir plus, cliquez ici !


Voici le grand roman de l’Inde contemporaine, réaliste, foisonnant, inspiré – traversé par le souffle d’un Hugo ou d’un Dickens. L’histoire se déroule au cours des années 1970 et 1980.
Dans le même quartier vivent des personnages venus d’horizons très divers : Ishvar et Omprakash, les deux tailleurs – des «intouchables» – ; Dina, la jeune veuve, qui, pour survivre, se lance dans la confection à domicile ; Maneck, descendu de ses lointaines montagnes pour poursuivre ses études ; Shankar, le cul-de-jatte, exploité par le maître des mendiants. Bien d’autres encore… À travers les heurs et malheurs de leurs existences, Rohinton Mistry, romancier anglophone né à Bombay, brosse une fresque qui est à la fois l’odyssée d’une nation et une parabole de la condition humaine. Un roman-fleuve qui nous emporte irrésistiblement.

-    « Histoire de mes assassins, » Tarun Tejpal, 608 pages, éditions : Le livre de Poche, pour en savoir plus, cliquez ici !

A Delhi, un journaliste renommé apprend par un flash d'information, qu'il vient d'échapper à la mort et que cinq suspects ont été arrêtés. Il ignore pourquoi on a voulu le tuer. Est-ce parce qu'il a révélé une affaire de corruption au sein du gouvernement indien dans les colonnes de son magazine ? A moins que les services secrets pakistanais ne soient les commanditaires ?... Protégé par des policiers, il se retrouve bientôt face à ces cinq hommes. Originaires de l’Inde du Nord, ils ont grandi dans le monde impitoyable des millions de laissés-pour-compte du pays et sont prêts au pire pour quelques roupies… Dans cet ample roman, plein de compassion, l’auteur de Loin de Chandigarh met à nu les plaies de l’Inde contemporaine.
La force de Tejpal est de savoir […] conjuguer la férocité de son portrait général de l’Inde avec sa tendresse particulière pour les perdants du système. Raphaëlle Leyris, Les Inrockuptibles.

Si vous souhaitez signer la pétition d'Amnesty International, vous pouvez cliquer ici !

Categorie(s): Articles

Le LIFT, Ecole préparatoire et Atelier d'éveil de vocation

Créé par Elie Levy au terme de 30 années d’enseignement à l’école de La Cambre, dont 20 à la tête du département architecture d’intérieur et design d’environnement, LE LIFT est une Académie privée qui vise l’excellence dans l’accompagnement des jeunes au dessein et à la construction de leur avenir. C’est une étape charnière, un espace intermédiaire, une école de la vie, une école préparatoire et de développement, un atelier d’éveil de vocation.

Le Monde a besoin de perspective, et l’obligation n’est pas à l’adaptation au système, mais à la créativité et à l’innovation. LE LIFT propose donc une autre option à l’enseignement classique et vise à mettre en réseau des étudiants en quête de savoir, de compétences et de réalisation.

L’ambition du LIFT. La montée en compétence, la mise en réseau, l’excellence.

La dynamique du LIFT. Elle se veut radicalement relationnelle et doit permettre à ses membres de se connecter et donc à créer ensemble de la valeur et des ressources partagées. Elle doit permettre aux jeunes de trouver leur voie, un métier qui leur donne la possibilité de se passionner, de faire le pari de leur propre radicalité.

L‘enseignement  au LIFT. Il vise tout autant à transmettre des connaissances qu’à entendre, saisir et encourager le haut potentiel des étudiants.  Il se distingue par un encadrement formé par près de 30 experts dans leurs domaines respectifs: des professeurs de l’ULB, de la Cambre, des directeurs d’école, d’agences de communication, d’entreprises, des psychothérapeutes, des artistes, des artisans … des tuteurs de haut niveau tous investis au bénéfice d’un enseignement transversal, exigeant et stimulant.
Des praticiens engagés dans cette école alternative pour transmettre et révéler, apprendre à apprendre, apprendre à s’apprendre.

L'équipe pédagogique du LIFT:
liftDavid BERLINER, Anthropologue, Professeur associé à l'ULB, Paul BIWER, Graphic Web Designer, Vincent BRASSEUR, Photographe. Isabelle BOSMAN, Consultante en Coopération Culturelle. Diane BROMAN, Metteur en Scène. Vincent CARTUYVELS, Historien de l’Art, professeur à la Cambre, l’Ichec, JAP et UDA, Directeur Honoraire du 75. Nicolas CAUWE, Archéologue, professeur à l'ULB et Conservateur au MRAH, Nathalie COBBAUT, Journaliste pour l’Agence Alter, Professeur à l’Université St Louis. Nathalie DE BOCK, Consultante en Gestion et Entreprises. Etienne DUPONT, Psychothérapeute. Frédéric d’URSEL, Musicien, Professeur au Conservatoire de Bruxelles. Brigid GRAUMAN, Journaliste, Ecrivain, Editrice. Jérémy GIRVAN, Cuisinier. Ivan GOLDSCHMIDT, Cinéaste, Réalisateur. Guy HAARSCHER, Philosophe, Doyen de la Faculté à l'ULB. Johan-Frederik HEL GUEDJ, Journaliste, Ecrivain. Serge HOFFMAN, Arts numériques, professeur à la Cambre. Thomas LEMAIGRE, Journaliste, Editeur de la Revue Nouvelle. Elie LEVY, Architecte Urbaniste, Professeur à la Cambre, Directeur du LIFT. Arkadi MEERSCHOUT, Coach Sportif. Pasquale NARDONE, Physicien, Professeur à l'ULB et à la Cambre. Pieter-Jan PEUMANS, Romaniste, Professeur. Anne PIERARD, Directrice de l’Institut Ressource. Philippe RANGONI, Directeur de BETAGROUP. Anouk SENDROWICZ, Directeur Artistique Anouk&Co. Olivier STENUIT, Graphiste. Mark TRULLEMANS, Journaliste. Bénédicte van CALOEN, Artiste Thérapeute. Alain VANDER HOOFSTADT, Historien de l’Art, professeur à la Cambre et St Luc.

Si vous souhaitez plus d'informations pratiques, le détail des programmes, vous pouvez visitez le site web du LIFT en cliquant ici, et la page Facebook, en cliquant ici !
Categorie(s): Articles

p.n.l. - praticien - programmation neuro-linguistique - cours pnl - développement personnel - développement professionnel - formation programmation neuro-linguistique - formations certifiantes - initiation pnl - institut pnl - pnl entreprise - praticien en pnl - ressources pnl - stage programmation neuro linguistique - thérapie - bases pnl - formation pnl - santé et pnl - école pnl - maître-praticien pnl - perfectionnement - pnl France - methode pnl - pnl Suisse - pnl psychoterapie - chamanisme - formations en programmation neuro-linguistique