Mots clés

Pour la région bruxelloise

Si vous êtes une PME dont le siège d'exploitation se situe en région bruxelloise ou un indépendant habitant en région bruxelloise, vous pouvez déposer une demande de subsides à la formation auprès du Ministère de la région de Bruxelles-Capitale. Informations générales et formulaire à télécharger sur ce site.

Réglement de compte à OK Corral: Homo sapiens, une nouvelle histoire de l'Homme

Dans le monde merveilleux de la science, c'est parfois règlement de compte à « O.K. Corral ». En PNL, en psychologie, on pourrait parler pour certains scientifiques (ou la plupart) à une tendance massive d’une identification à leur théorie. Une théorie est censée faire avancer la science plutôt qu'à la définir pour l’éternité.

Homo sapiens. Une nouvelle histoire de l'Homme, est un film documentaire réalisé par Thomas Johnson et qui présente une hypothèse très controversée sur l'origine et l'évolution de la bipédie humaine développée par la paléontologue française Anne Dambricourt-Malassé, comme le dispose Wikipédia.
À l'annonce de sa diffusion, une campagne de contestation a été menée par un chercheur du Muséum, « Guillaume Lecointre, lequel, dans une lettre ouverte, accuse la chaîne Arte et la maison de production de cacher la présence d'organisations américaines créationnistes. »
 
De leur côté, « les défenseurs de ce documentaire disent que les thèses scientifiques présentées n'ont jamais eu de liens avec le dessein intelligent (thèse d'une programmation intelligente) ni avec le créationnisme, arguant que les scientifiques observent des processus dits « non-darwiniens » qui ne font pas pour autant référence au Dessein Intelligent. »
 
Depuis, des paléontologues et des paléoanthropologues sont « intervenus dans ce débat, reconnaissent la qualité du travail d'Anne Dambricourt sur l'os sphénoïde, mais rejettent en bloc l'interprétation qu'elle tire de l'évolution de cet os pour conclure sur l'évolution humaine en général. » 
 

Homo sapiens une nouvelle histoire de l'Homme par samandari
Categorie(s): Articles

Cet Autre, ces Autres, par Ryszard Kapuscinski

« Il n’existe pas de cultures supérieures ni inférieures, il n’y a que des cultures différentes qui, chacune à sa manière, satisfont les nécessités et les attentes de ceux qui les partagent, » Bronislaw Malinowski, anthropologue, ethnologue et sociologue polonais.

« Lorsque je médite sur mes voyages à travers le monde – voyages qui ont duré de très nombreuses années –, j’ai parfois l’impression que les frontières et les fronts, les dangers et les peines propres à ces errances ont suscité en moi moins d’inquiétude que l’énigme, sans cesse présente, de savoir comment se déroulerait chaque nouvelle rencontre avec les Autres, avec ces étranges personnes que j’allais trouver le long de ma route,  » déclare le reporter et écrivain Ryszard Kapuscinski, lors d'une cérémonie pour laquelle il est nommé docteur honoris causa à l'université de Jagiellonski, Cracovie, le 1er octobre 2004.

Quelle attitude adopter devant l’Autre ? Comment le considérer ? Qui est-il ?

« En général, la notion de l’Autre a été définie d’après le point de vue du Blanc, de l’Européen », analyse Ryszard Kapuscinski avant de rajouter: « Mais lorsque, aujourd’hui, je me promène dans un village éthiopien au milieu des montagnes, derrière moi court un groupe d’enfants hilares ; ils me montrent du doigt et crient : « Ferenchi ! Ferenchi ! » Ce qui signifie, justement, « autre », « étranger ». C’est un petit exemple de l’actuelle déhiérarchisation du monde et de ses cultures. Il est certain que l’Autre m’apparaît, à moi, différent ; mais il en est de même pour lui. Pour lui, je suis l’Autre. Dans ce sens, nous sommes tous logés à la même enseigne. Tous les habitants de notre planète sont des Autres face aux Autres : moi face à eux, eux face à moi. »
 
Des réactions de l'Homme face à l'Autre. « L'être humain a toujours eu trois réactions différentes face à l’Autre, » dispose Ryszard Kapuscinski, avant de renchérir: « il pouvait choisir la guerre, s’isoler derrière une muraille ou engager un dialogue. Tout au long de l’histoire, l’homme a hésité devant ces trois options et, selon sa culture et l’époque à laquelle il vivait, il a choisi l’une des trois »
« Quand la rencontre avec l’Autre se solde par l’affrontement, » se lamente le journaliste, « cela aboutit généralement à la tragédie et à la guerre. Or la guerre ne produit que des perdants. Parce que l’incapacité à s’entendre avec les Autres, de se mettre dans leur peau, révèle la faillite de l’être humain et pose la question de l’intelligence de l’homme. »
 
Et avant, l'Autre et le Divin. « L’image de l’Autre était fort différente à l’époque des croyances anthropomorphiques, quand les dieux pouvaient revêtir l’aspect humain et se comporter comme des personnes. En ces temps-là, on ne savait jamais si le voyageur ou le pèlerin venant à notre rencontre était dieu ou homme. Cette indétermination, cette étonnante ambivalence constitue l’une des sources de la culture de l’hospitalité, qui exige un traitement magnanime du visiteur ; un visiteur dont la nature n’est pas identifiable. »

« Nous sommes l'un pour l'autre des pèlerins qui, le long de chemins divers, peinons vers le même rendez-vous, » Antoine de Saint-Exupéry.
« Toute personne arrachée – volontairement ou non – à sa culture en paie le prix fort, » assure Ryszard Kapuscinski: «  C’est pourquoi il est si important de posséder une identité propre et définie, ainsi que la ferme conviction de la force, de la valeur et de la maturité de cette identité. Ainsi seulement l’homme peut affronter avec sérénité une autre culture. Dans le cas contraire, il aura tendance à s’enfermer dans sa cachette, à s’isoler, craintif du monde qui l’entoure. D’autant que l’Autre n’est que le reflet de sa propre image, comme lui-même l’est pour l’Autre – un reflet qui le démasque, le met à nu, choses que, en général, on préfère éviter. »

Nous devons dialoguer et comprendre l’Autre. « Ma longue expérience de cohabitation avec un Autre très éloigné de moi m’apprend que seule la bienveillance à son égard est susceptible de faire vibrer en lui la corde de l’humanité commune. »

« Il n'existe rien de tel pour dissiper les préjugés que la connaissance de nombreux peuples aux coutumes, aux droits et aux opinions différents ; la diversité qui, au prix d'un petit effort, nous apprend à rejeter ce par quoi les hommes se différencient et, par la voix de la nature, à remarquer ce en quoi tous les peuples sont compatibles : car les premiers droits de la nature sont les mêmes pour tous les peuples. N'offenser personne, reconnaître à chacun ce qui lui revient, » Albrecht von Haller, médecin, poète et naturaliste suisse.
 

 

- A lire. “Cet Autre,” de Ryszard Kapuscinski.82 pages, éd. Pocket. Qui reprend le thème des 4 conférénces données par Ryszard Kapuscinski: - “ Conférence de Vienne, “ Institut für die Wissenschaften vom Memschent, Vienne, du 1 au 3 décembre 2004 - “Mon Autre”, Colloque international des écrivains, Graz, le 12 octobre 1990 - “L’Autre dans le village global”, Ecole supérieure européenne Jozef Tischner, Cracovie, le 30 septembre 2003 - “Rencontre avec l’Autre - défi du XXIème siècle”, Université de Jagiellonski, Cracovie, le 1er octobre 2004.

Categorie(s): Articles

Les 36 questions qui mènent à l’amour

Les 36 questions qui mènent à l’amour, The New York Times, Daniel Jones. Le fait de répondre à ces 36 questions génère-t-il vraiment l’intimité ?
Attention, d’après l’étude, il pourrait amener à tomber amoureux…

Les 36 questions sont ventillées en 3 sets.

Set I

1. Given the choice of anyone in the world, whom would you want as a dinner guest?
2. Would you like to be famous? In what way?
3. Before making a telephone call, do you ever rehearse what you are going to say? Why?
4. What would constitute a “perfect” day for you?
5. When did you last sing to yourself? To someone else?
6. If you were able to live to the age of 90 and retain either the mind or body of a 30-year-old for the last 60 years of your life, which would you want?
7. Do you have a secret hunch about how you will die?
8. Name three things you and your partner appear to have in common.
9. For what in your life do you feel most grateful?
10. If you could change anything about the way you were raised, what would it be?
11. Take four minutes and tell your partner your life story in as much detail as possible.
12. If you could wake up tomorrow having gained any one quality or ability, what would it be?

Pour apprécier la suite des questions, cliquez-ici !

Categorie(s): Articles

Boris Cyrulnik, "Les âmes blessées"

Bien plus qu’un spécialiste de la résilience,  Boris Cyrulnik, avec beaucoup d’humanité et d’humilité, retrace l’aventure de la psychiatrie de ces 50 dernières années. Y’a pas à dire, nous ne sommes pas tout à fait au point, mais nous ne sommes pas loin. Une passionnante aventure. 

« À cause de la guerre, du fracas de mon enfance, j ai été, très jeune, atteint par la rage de comprendre. J ai cru que la psychiatrie, science de l âme, pouvait expliquer la folie du nazisme. J ai pensé que le diable était un ange devenu fou et qu’il fallait le soigner pour ramener la paix. Cette idée enfantine m a engagé dans un voyage de cinquante ans, passionnant, logique et insensé à la fois. Ce livre en est le journal de bord. Pour maîtriser ce monde et ne pas y mourir, il fallait comprendre ; c était ma seule liberté. La nécessité de rendre cohérent ce chaos affectif, social et intellectuel m a rendu complètement psychiatre dès mon enfance. Cinquante ans d aventure psychiatrique m ont donné des moments de bonheur, quelques épreuves difficiles, le sentiment d avoir été utile et le bilan de quelques méprises. Mon goût pour cette spécialité est un aveu autobiographique. L histoire de ces cinquante années raconte aussi comment j ai traversé la naissance de la psychiatrie moderne, depuis la criminelle lobotomie, l humiliante paille dans les hôpitaux, Lacan le précieux, la noble psychanalyse malgré ses dérives dogmatiques, l utile pharmacologie devenue abusive quand elle a prétendu expliquer tout le psychisme, et l apaisement que m a apporté la théorie de l attachement, dont la résilience, mon chapitre préféré, étudie une nouvelle manière de comprendre et de soulager les souffrances psychiques. Ce long chemin m a conduit à tenter d expliquer, de soulager et parfois de guérir les souffrances psychiques. Il m a donné le plaisir de comprendre et le bonheur de soigner les âmes blessées. » B. C.

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Il est l auteur d immenses succès, et notamment de Sauve-toi, la vie t appelle, premier tome de ses Mémoires, dont voici le deuxième tome : Les âmes blessées.

Categorie(s): Articles

Quand je serai grand, je serai moi, Gilles Serpry

Devenir superhéros ou superstar, le rêve de bien des enfants. Etonnamment, une fois adulte la plupart d’entre nous vit mal la contrainte du “devenir tout pour tous”: supermanager, superpapa ou supermaman, superlover...
Toujours plus vite, plus fort, plus haut !

D’autant que dans le monde d’aujourd’hui, le moindre faux pas peut vite tourner le Superhéros en Superzéro. Alors, comment se sentir bien et bien agir quand ça roule et ça tangue ? En visant la performance certes, mais dans le respect de soi, c’est à dire de son écologie personnelle.

Dit autrement, ne jamais chercher à être ce que l’on n’est pas. Mieux, en révélant à soi-même – et par soi-même via un auto-coaching simple et ludique – sa propre excellence. Vous voulez prendre le contrôle de votre vie? Vous y sentir bien et la piloter vers vos buts? Maintenant, c’est possible!
 
Biographie : Gilles Serpry a dirigé plus de 25 ans des équipes multiculturelles dans des groupes internationaux. Coach et thérapeute, il accompagne cadres et dirigeants sur des problèmes individuels ou d'équipes, liés au changement, à la performance, au stress…
Joëlle Jacques est journaliste de métier. Elle enseigne aussi en université et offre des formations professionnelles.  
 
 grand
 
Categorie(s): Articles

p.n.l. - praticien - programmation neuro-linguistique - cours pnl - développement personnel - développement professionnel - formation programmation neuro-linguistique - formations certifiantes - initiation pnl - institut pnl - pnl entreprise - praticien en pnl - ressources pnl - stage programmation neuro linguistique - thérapie - bases pnl - formation pnl - santé et pnl - école pnl - maître-praticien pnl - perfectionnement - pnl France - methode pnl - pnl Suisse - pnl psychoterapie - chamanisme - formations en programmation neuro-linguistique